Nos actions

Accompagnements MAM

L’accompagnement occupe la place centrale de nos actions. Nous y consacrons temps, soins, énergies afin d’être en phase avec les besoins qui nous sont exprimés. Nous travaillons étroitement avec nos partenaires d’Agir Ensemble pour le développement des enfants pour nourrir notre accompagnement en Approche personnalisée, plaçant toujours la sécurité relationnelle au centre de nos actions.

L’accompagnement des mères et des bébés

Nous cheminons depuis plus de 35 ans auprès des mères de notre communauté et de leurs bébés. Nous prenons le temps, avec chacune d’elles, de leur offrir un espace bienveillant où elles peuvent décider pour elles-mêmes, définir quels sont leurs objectifs, selon leur propre rythme. Cet espace de co-construction des savoirs ensemence le chemin où nous accompagnons les mères, sans jugement, d’égale à égale. Nous sommes autour de la dyade mère-enfant, nous prenons soin d’elle et protégeons cette relation unique. Nous offrons aux mères une relation bienveillante dans laquelle elles expérimentent la sécurité relationnelle et solidifient la confiance en leurs propres aptitudes à sécuriser leur enfant.

L’accompagnement à l’allaitement

Le soutien en allaitement

Le marrainage en allaitement représente le cœur de l’action bénévole de MAM. Entre 35 et 45 marraines d’allaitement accompagnent annuellement autour de 400 femmes dans leur expérience d’allaitement. Ces marraines, elles-mêmes mères ayant allaité au moins 6 mois, sont formées par MAM à l’accompagnement dans le respect des choix, des valeurs et du rythme de chacune.

Nous offrons également des services spécialisés en allaitement selon les difficultés rencontrées par la mère allaitante (consultation privée avec Maude, l’IBCLC communautaire de MAM, accompagnement personnalisé avec Hélène pour la vente ou la location d’accessoires d’allaitement)

Les environnements favorables à l’allaitement

MAM agit pour conscientiser les différents acteurs sociaux quant à leur responsabilité vis-à-vis l’allaitement. Nous pouvons faciliter l’expérience de la mère qui allaite en agissant sur des facteurs socioculturels, politiques ou économiques.

Nous offrons aux professionnelles de la santé qui oeuvrent auprès des mères allaitantes, une formation de 6 heures en allaitement afin que les mères aient accès au travers leur pratique, à une information à jour en allaitement.

Puisque nous sommes plus fortes en regroupées, nous adhérons à la mission du Mouvement allaitement Québec : https://allaiterauquebec.org/environnements-favorables/definition/

Le MAQ veut contribuer à rendre les environnements favorables à l’allaitement, et ce, dans un contexte de développement optimal des jeunes enfants et de bien-être des femmes, des familles et de la société. Ces environnements se doivent de respecter toutes les femmes et toutes les familles.

Les interventions pour rendre les environnements favorables à l’allaitement touchent les facteurs à l’échelle collective ou sociétale. Ils ne visent en aucun cas les individus eux-mêmes (facteurs à l’échelle individuelle).

L’accompagnement à la naissance

L’accompagnante à la naissance de MAM

MAM autour de la maternité reconnaît le processus de la grossesse, de l’accouchement, et de l’allaitement comme un continuum physiologique aux dimensions multiples. Afin de toucher à toutes ces dimensions, nous avons créé un groupe d’accompagnantes à la naissance pour offrir un soutien dans ce moment important de l’arrivée de votre nouveau-né. L’accompagnante MAM est présente pour le couple selon leurs besoins, leur rythme afin de permettre de vivre une expérience périnatale riche.

Nous travaillons ce volet de MAM avec notre partenaire privilégié, le centre de périnatalité de l’Autre maison. Ensemble, nous faisons alliance pour accompagner les femmes et leur famille dans l’expérience de la naissance.

MAM porte le Mouvement Maisons de naissance Montérégie dans ses réalisations depuis le tout début. Nous regroupons les voix citoyennes qui militent pour l’accessibilité aux suivis sage-femme.

Violences obstétricales

Dans la mouvance de l’humanisation de la période périnatale, les femmes sortent de leur mutisme et commencent à dénoncer les violences qu’elles subissent lors de leur suivi de grossesse et de leur accouchement. Nous souhaitons accompagner les femmes dans leur prise de parole et reconnaître leur autonomie dans le droit sur leur corps. Recevant de plus en plus de témoignages et de confidences, nous ne pouvons rester sans agir.

Nous participons à la Semaine Mondiale pour l’Accouchement Respecté (SMAR) en animant des discussions autour des thèmes retenus annuellement.

Nous informons les mères de leurs droits et diffusons la documentation émise par l’ASPQ sur les droits des femmes en travail ainsi que les conditions de l’IMBCI (l’Initiative internationale pour la naissance MèrEnfant ) et des recommandations de l’OMS pour une expérience positive de l’accouchement.

Nous sommes membres actives du Regroupement Naissance Renaissance et adhérons pleinement à la mission du groupe qui se définit comme suit Le Regroupement Naissance-Renaissance (RNR) est un organisme féministe provincial d’action communautaire autonome qui agit comme force de changement social pour l’humanisation de la période périnatale. Sa présence sur de nombreux comités permet de faire reconnaître les droits, le pouvoir et l’engagement des femmes dans tous les aspects de leur expérience périnatale.

Dépression postpartum

Nous sommes bien placées pour constater l’évolution des symptômes de dépression post-partum chez les mères. Nous offrons à ces dernières, soutien, réconfort, écoute et bienveillance. Cependant, les causes de l’augmentation des dépressions postpartum sont davantage systémiques qu’individuelles. Nous sommes grandement préoccupées par le stress des mères, par la charge mentale écrasante des mères, le manque de ressources spécifiques en santé mentale maternelle.

Nous sensibilisons nos partenaires à cette dure réalité en rencontrant les directions en santé mentale des CISSS de notre territoire et en nous associant avec des organismes communautaires en santé mentale.

Sous-financement des organismes communautaires

Le milieu communautaire est un rouage majeur de notre tissu social. Les femmes y travaillent en grande majorité pour des salaires et des conditions précaires en deçà de la moyenne provinciale. À terme, ces conditions affaiblissent notre organisme en ne permettant pas à ses travailleuses un salaire adéquat compétitif ni de régime d’assurances médicaments, etc.

Nous sommes membres de la TROCM et de la CDC AL afin d’unir nos voix à nos partenaires et représentants pour défendre les intérêts des organismes communautaires autonomes.